Quelques F.'.M.'. célèbres

Abd El Kader (El Hadj)

(1807-1883) Emir et sultant arabe. Membre de la Loge "Henri IV" à l'Orient de Paris.

Bartholdi (Frédéric Auguste)

(1834-1904), sculpteur.
Oeuvre principale : "La Liberté éclairant le monde" offerte par la France aux Etats-Unis.
Initié à la L.'. L'Alsace-Lorraine le 14 octobre 1875.

Bonaparte (Joseph)

(1768-1844) Ambassadeur à Rome, député au Conseil des Cinq-Cents, roi de Naples puis roi d'Espagne. Grand Maître de l'Ordre.

Bourgeois (Léon Victor Auguste)

(1851-1925) Administrateur, écrivain, préfet de police, député, sénateur, ministre, président du Conseil des ministres, président de la Chambre des députés et du Sénat, membre de la cour permanente d'arbitrage de La Haye, membre de l'Académie des sciences morales et politiques. Membre de la Loge "La Sincérité" à l'Orient de Reims.

Brune (Guillaume Marie Anne)

(1763-1815) Typographe, journaliste, maréchal de France. Membre de la Loge "Saint-Napoléon" à l'Orient de Paris, Grand Officier d'Honneur du Grand Orient.

Carnot (Lazare Hippolyte)

(1766-1834) Mémorialiste, député, membre du gouvernement provisoire, membre de l'Assemblée nationale, sénateur inamovible, membre de l'Académie des sciences morales et politiques. Membre du Chapitre "Philadelphique" à la Vallée de Paris.

Carnot (Nicolas Léonard Sadi)

(1796-1832) Physicien, fondateur de la thermodynamique, officier du Génie. Membre de la Loge "Les Amis Incomparables" à l'Orient de Paris.

Cassini (César François) dit Cassini de Thury

(1714-1784) Astronome, membre de l'Académie des sciences, directeur de l'Observatoire. Membre de la Loge "Philosophie" à l'Orient de Paris.

Clément (Jean Baptiste)

(1837-1903) Chansonnier, journaliste, membre de la Commune de Paris. Membre de la Loge "l'Evolution Sociale" à l'Orient de Paris.

Combes (Justin Louis Emile)

(1835-1921) Professeur de philosophie puis de rhétorique, docteur en médecine, vice-président du Sénat, président du Conseil des ministres. Membre des Loges "Les Amis réunis" à l'Orient de Barbezieux et "La Tolérance et l'Etoile de la Saintonge réunies" à l'Orient de Pons.

Danton (Georges Jacques)

(1759-1794) Avocat au Conseil du roi, substitut du procureur de la Commune, ministre de la justice, membre de la Convention. Membre de la Loge "Les Neufs Soeurs" à l'Orient de Paris.

Deraismes (Maria)

(1828-1894) Fondatrice, avec Geoges Martin, du Droit Humain, obédience internationale mixte. Elle est initiée le 14 janvier 1882 par la Loge "Les Libres Penseurs" à l'Orient du Pecq (Ancienne Seine-et-Oise).

Dessaix (Joseph Maris, comte)

(1764-1834) Médecin, général de division, défendit la Savoie contre les alliés, membre du conseil des Cinq-Cents. Membre de la Loge "Les Enfants de Mars" à l'Orient du 27e Régiment d'Infanterie légère.

Doumer (Paul)

(1857-1932) Ministre, gouverneur général de l'Indochine, président de la Chambre des députés, président du Sénat, président de la République. Sénateur de l'Aisne de 1902 à 1910. Il meurt assassinné en 1932 alors qu'il est président. Il a étè initié le 1er décembre 1879 par la Loge "l'Union Fraternelle". Vénérable de la Loge "Voltaire" à l'Orient de Paris, membre du Conseil de l'Ordre du Grand Orient. Membre de la Loge "Patrie et Humanité" à l'Orient de Soissons dont il est le vénérable en 1889 (Loge ayant allumé ses feux le 21 janvier 1884 et mise en sommeil le 1er février 1911).

Faure (François Félix)

(1841-1899) Président de la chambre de commerce du Havre, député, ministre, président de la République. Membre de la Loge "L'Aménité" à l'Orient du Havre.

Ferry (Jules François Camille)

(1832-1893) Avocat, membre du Corps législatif, membre du gouvernement de la Défense nationale, chargé de l'administration du département de la Seine, ministre plénipotentiaire en Grèce, député, ministre, président du Conseil des ministres, sénateur, président du Sénat. C'est comme ministre de l'Instruction publique qu'il reste dans nos mémoires, en rendant l'école laïque gratuite et obligatoire. Initié le 8 juillet 1875 avec Emile Littré (auteur du dictionnaire qui porte son nom) par la Loge "La Clémente Amitié" à l'Orient de Paris ; membre également de la Loge "Alsace-Lorraine" à l'Orient de Paris.

Gambetta (Léon)

(1838-1882) Avocat, journaliste, membre du Corps législatif, membre du gouvernement de la Défense nationale, ministre de l'Intérieur et de la Guerre, député, président de la Chambre des députés, président du Conseil des ministres.

Goethe (Johann Wolfgang)

(1749-1832) Oeuvres : Les souffrances du jeune Werther, Prométhé, Poésie et vérité, Faust et le second Faust. Il est initié le 23 juin 1780 par la Loge "Amalia jusqu'aux Trois Roses" à l'Orient de Weimar (Allemagne).

Grégoire (Henri)

(1750-1831) Evêque constitutionnel de Blois, élève des Jésuites. D'abord vicaire puis curé. En 1789, le clergé du baillage l'envoya sièger aux états généraux. Il proposa, la nuit du 4 août, l'abolition du droit d'aînesse. Nommé évêque de Loir-et-Cher, élu par son diocèse, député à la Convention, il réclama en 1792 l'établissement de la République et se prononça pour la mise en accusation du roi. A la Convention, il fit voter l'abolition de l'esclavage et contribua à la fondation de l'Institut dont il fut membre ainsi que du Conservatoire des Arts et Métiers. Son enterrement fut le prétexte d'une grande manifestation libérale. Initié à la Loge "Les Neuf Soeurs".

Houdon (Jean Antoine)

(1741-1828) Statuaire, prix de Rome, membre de l'Institut. Membre de la Loge "Les Neufs Soeurs" à l'Orient de Paris.

Hugo (Victor Marie)

(1802-1885) Poète, chef du parti républicain avancé. Orateur populaire. Il célébrait dans ses discours et ses écrits les plus nobles idées de justice, d'humanité, de progrès moral et social. Initié par le Grand Orient de Mexico le 27 juillet 1869, dont il fut membre actif du Suprême Conseil.

La Fayette (Marie Joseph Paul Motier, marquis de)

(1757-1834), général, lutta pour l'indépendance des Etats-Unis.
Vénérable de la L.'. Les Amis de l'Humanité à l'O.'. de Rozoy

Lumière (Antoine Claude)

(1849-1911) Photographe, chimiste. Vénérable de la Loge "Etoile et Compas" à l'Orient de Lyon et membre de la Loge "La Lumière du Sud" à l'Orient de la Ciotat.

Michel (Louise)

(1830-1905) Son engagement : Anarchiste militante elle participe activement à la Commune de Paris, toute sa vie fut un combat pour le droit et la justice, elle fut une ardente militante des droits de l'homme, en réclamant la stricte égalité pour les femmes. Elle est initiée le 13 septembre 1904 par la Loge "La Philosophie Sociale" à l'Orient de Paris.

Montesquieu (Charles, Louis de Secondat, baron de la Bréde et de Montesquieu)

(1698-1755) Oeuvres : Les lettres persannes, L'esprits des lois... Il est initié le 16 mai 1730 par la Loge "Horn Tavern" à l'Orient de Westminster (Angleterre).

Mozart (Wolfgang Amadeus)

(1756-1791) Oeuvres : Les noces de figaro, des symphonies, réquiem, La flûte enchantée (oeuvre d'inspiration purement maçonnique). Il est initié le 14 décembre 1784 par la Loge "La bienfaisance" à l'Orient de Vienne (Autriche).

Piccini (Louis Alexandre)

(1779-1850) Compositieur de musique, accompagnateur à l'Opéra-Comique, à l'Opéra, puis chef d'orchestre au théâtre de la Porte-Saint-Martin, directeur du conservatoire de Toulouse. Membre de la Loge "Union Parfaite de la Persévérance de Sainte-Cécile et Sainte-Geneviève" à l'Orient de Paris.

Schoelcher (Victor)

(1804-1893) Homme politique, il mena le combat qui devait aboutir à l'abolition de l'esclavage, le 27 avril 1848. Il est initié en 1882 par la Loge "Les Amis de la Vérité" à l'Orient de Paris. Depuis le 20 mai 1949 ses cendres reposent au Panthéon.

Surcouf (Robert)

(1773-1827) Célèbre corsaire né à Saint-Malo. S'embarqua à treize ans sur un navire côtier puis parti pour les Indes. Pris en 1795 le commandement du corsaire "Emilie" et commença, dans l'océan Indien, une série d'exploits légendaires qui l'on rendu célèbre. Fut créé par Napoléon, baron d'Empire ; à la chute de celui-ci, devint armateur, l'un des plus riches de France.

Voltaire (François Marie Arouet, dit)

(1694-1778) Poète, écrivain, historien, philosophe, auteur dramatique, membre de l'Académie française. Oeuvres : rédacteur de l'encyclopédie, Discours sur l'origine de l'inégalité, romans et comtes. Il s'investi dans la lutte et obtiens la rhéabilitation de Callas, un protestant injustement condanné pour l'assassinnat de son fils, converti au catholicisme. Initié le 7 avril 1778 par la prestigieuse Loge "Les Neuf Soeurs" à l'Orient de Paris.